Le processus de croissance des disciples missionnaires

Par le processus de croissance des disciples missionnaires, la communauté chrétienne veut s’adresser de manière adaptée à chaque personne qui habite sur son territoire et permet de mettre en actes les éléments essentiels de la vie chrétienne.

Les cinq éléments essentiels sont : la prière, la fraternité, la formation, le service et l’évangélisation.

Ce processus émane d’un document de travail signé à Aparecida (1) en 2007 par les évêques d’Amérique latine, dont (à l’époque) le cardinal Bergoglio (actuellement le pape François). Le document présente dans une première partie une enquête qu’ont menée les évêques pour comprendre pourquoi les fidèles quittaient les communautés catholiques.

Réponses :

  • l’expérience religieuse : ils n’ont pas fait la rencontre personnelle avec le Christ,
  • l’expérience communautaire : ils ne sentent pas appartenir à une communauté,
  • la formation biblico-doctrinale : des formations trop intellectuelles et loin des réalités quotidiennes,
  • pas d’engagement missionnaire de l’ensemble de la communauté.

Face à ce constat, les évêques décidèrent de mettre en place (et c’est le contenu de la seconde partie de leur document), un processus de formation de disciples-missionnaires, le but étant de créer une unité de vie et proposer un cheminement pour une croissance personnelle et de toute la communauté.

D’Aparecida, le processus est arrivé en Europe et il est désormais considéré comme un schéma « classique ».

Où voulons-nous conduire nos frères et sœurs ? Le processus se fonde sur plusieurs points :

  • La rencontre avec Jésus Christ : l’annonce de la Bonne Nouvelle, le kérygme (première annonce de la foi).
  • La conversion : la rencontre transforme sa manière de vivre.
  • Être disciple : se mettre à la suite du Christ, c’est se laisser former et enseigner par Lui.
  • La communion : l’importance de la présence d’une communauté.
  • La mission : celui qui se découvre missionnaire.

Dans ce processus, la communauté chrétienne veut s’adresser de manière adaptée à chaque personne qui habite sur son territoire.

Le schéma ci-joint reprend les différents cercles et résume ce processus.

  • Pour ceux qui sont les plus éloignés (le monde), c’est-à-dire les personnes qui n’ont jamais fréquenté la communauté et qui ne sont pas croyants, celle-ci peut mettre en place des actions qui répondent à certains de leur besoins : écoute, accueil, éducation, santé, …
  • Pour les pratiquants occasionnels n’ayant pas vraiment fait la rencontre personnelle avec le Christ (la foule), la communauté peut mettre en place des activités qui permettent, dans un cadre convivial, la possibilité de partager sur des questions de foi et de faire cette rencontre sans pression comme dans un parcours Alpha.
  • Pour les pratiquants réguliers (la famille), la communauté peut proposer différentes façons de mieux équilibrer les cinq éléments essentiels de la vie chrétienne en fonction de chacun, par exemple en leur proposant de rejoindre une fraternité paroissiale ou un groupe de prière, ou une autre activité de la paroisse.
  • Pour ceux qui ont envie d’aller plus loin (les disciples), la communauté proposera un lieu de croissance spirituelle en fonction des besoins de la personne.
  • Pour ceux qui acceptent de se mettre au service et qui le sont déjà (les disciples-serviteurs), des responsables de la communauté seront à leur disposition pour les aider à progresser dans leur ministère et leur rôle.
  • Pour ceux qui sont au cœur de la communauté (les disciples-missionnaires), il est essentiel qu’ils montrent l’exemple de vivre de manière équilibrée les cinq éléments de la vie chrétienne et qu’ils continuent à se former pour pouvoir eux-mêmes former d’autres disciples-missionnaires.

Un nombre de plus en plus important de paroisses dans le monde, en France et en Belgique notamment, se mettent en route en suivant ce processus.

Voici par exemple le témoignage du père Yves Guerpillon sur ce processus : https://vimeo.com/371399962

Pour en savoir plus : https://transformationpastorale.fr/

Vous pouvez aussi contacter Georges Bouchez, responsable du service Tous disciples en mission.

tousdisciples@bwcatho.be

(1) Aparecida est une ville brésilienne où a eu lieu la 5ème conférence générale de l’épiscopat latino-américain et des Caraïbes. Le titre du document final était : Disciples et missionnaires de Jésus-Christ pour que nos peuples aient la vie en Lui.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s