Echos du Congrès Mission en France cette année

Du 1er au 3 octobre 2021, dans des villes de France, le Congrès Mission a invité les chrétiens à se rassembler pour se rencontrer, écouter, prier et partager.

Voici quelques chiffres pour le congrès de cette année en France : 9 villes concernées, 17.000 participants, 1.500 intervenants, 1.500 prêtres, 2.500 volontaires, 150 stands, 250 conférences et ateliers…

Pour le prochain congrès à Bruxelles, au vu des incertitudes sanitaires qui pèsent sur la ville, la décision du gouvernement fédéral de garder la jauge de 200 personnes pour les célébrations dans la capitale, la décision a été prise de postposer la tenue du Congrès Mission au 18, 19 et 20 mars 2022. Il devait initialement se tenir ces 1, 2 et 3 octobre.

Pour rappel, le Congrès Mission est un évènement national qui réunira les catholiques en Belgique, de tous horizons et de toutes générations, pour se retrouver, échanger, partager, se ressourcer, prier, célébrer, se former. Évènement bilingue, le Congrès Mission rassemblera en effet, en un même lieu, de nombreuses initiatives missionnaires des paroisses et des communautés de tout le pays. En ce sens, le Congrès a pour désir d’être au service de l’Église en Belgique afin de mettre en valeur tout ce qui s’y vit de beau et de joyeux.

Pour beaucoup de paroisses, le Congrès Mission marque le lancement des actions pastorales de l’année. Pour Arnaud Bouthéon, cofondateur de l’évènement, ce projet se situe entre un salon de l’agriculture avec de nombreux exposants qui présentent leurs activités, et une station-service où les gens iraient faire leur plein de du carburant ainsi qu’un peu de maintenance. « Nous sommes tous appelés à être missionnaires sur nos terrains. L’équation du Congrès Mission, c’est “1+1=3”, le “3” étant l’Esprit saint. Il faut que cela soit un lieu d’expression très libre de ce qui se vit dans l’Église », poursuit-il. Ici se côtoient des visages d’Église variés, et non propres à une seule sensibilité : association de chrétiens en monde rural, couples missionnaires, évangélisateurs par le web, éducateurs, artistes… Cette diversité témoigne, selon Arnaud Bouthéon, d’une volonté de « respirer un vent d’Église large et profond ».

Pour en savoir plus :

www.congresmission.be

https://rcf.fr/dossiers/congres-mission-2021-un-laboratoire-de-levangelisation

https://www.facebook.com/congresmissionbruxelles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s