On ne s’est pas tout dit – Emmanuel

publicdomainq-0011126xsxayp

Le confinement nous a donné à tous une expérience commune. C’est le constat sur lequel se sont appuyés plusieurs membres de la Communauté de l’Emmanuel afin de lancer les soirées “On ne s’est pas tout dit”. Elles permettront, via un moyen original, de reparler du confinement, et pourquoi pas… de Dieu !

Pourquoi ces soirées ?

Et concrètement, on fait comment ?

Comment s’organiser ?

 

Lancer une invitation :

  • Par exemple : “Chers voisins, ça vous dirait un dîner/apéro/barbecue mercredi soir ?
    On s’est dit que ça serait sympa de se voir un peu, après l’expérience du confinement qu’on a tous vécu.
    Et pourquoi pas, on propose à chacun d’apporter un objet qui représente cette période un peu spéciale.
    On s’occupe de l’apéro, et chacun apporte ce qu’il veut pour le dîner.
    Ça vous dit ? (ps : possibilité de venir masqué !)”

Le déroulement de la soirée :

  • Lieu : chez vous
  • Combien de personnes : des groupes de 3 à 8 personnes (quitte à faire plusieurs soirées si vos voisins sont nombreux)
  • Qui inviter : vos voisins ou les personnes que vous avez côtoyées pendant le confinement
  • Quand : dès que possible, avant les départs en vacances
  • Sous quelle forme : un temps convivial suivi d’un temps d’échange

Préparer des questions pour guider les échanges :

  • Chacun présente à tour de rôle son objet représentatif de son confinement
  • Raconter un souvenir marquant de son confinement
  • Raconter sa plus belle joie/difficulté de son confinement
  • Parler de ses désirs nouveaux réveillés par le confinement
  • Échanger sur l’ouverture à Dieu ou au monde invisible qui aurait été permise/encouragée ou non pendant cette période.

 

Lien vers l’article source.

Disciple d’un Dieu trinitaire – Mgr Hudsyn

church_window_liege_cathedral_trinity_li_ge_belgium_colorful_yellow-776287

En février dernier, le service de la Catéchèse conviait les catéchistes à une soirée de partage et de formation, sur le thème « Dieu Père, Fils et Esprit Saint ». Afin de toucher un maximum de personnes, cette formation était proposée trois fois, avec trois dates et trois lieux possibles, répartis dans le Brabant wallon.

Au cours de ces soirées, l’intervention de Mgr Hudsyn avait été remarquable. Elle cherchait à aider les catéchistes à parler d’un thème difficile, en dégageant quelques repères sur ce Dieu qui est à la fois Père, Fils et Saint Esprit… car la Trinité n’est en effet pas un chapitre théorique, confiné dans un Credo qui n’a rien à nous dire sur notre pratique pastorale.

Et cela ne concerne pas que les catéchistes… Mettons-nous à l’école du Christ : lui-même priait son Père et vivait de l’Esprit avant de le promettre à ses disciples. Ce n’était pas de la théorie. Contempler le Dieu trinitaire, c’est apprendre à être « en sortie » de soi, à s’accueillir dans la différence, à vivre la communion sans cesser d’être soi.

Retrouvons cette intervention de Mgr Hudsyn : elle peut interpeller tout disciple missionnaire, appelé à annoncer, célébrer et servir le Dieu trois fois saint.

Révisez votre foi avec l’appli Youcat daily !

Vous connaissez probablement déjà Youcat, ce catéchisme spécialement dédié aux jeunes, pour les aider à comprendre la foi de l’Église catholique. Désormais, une application, Youcat daily, permet de réviser ce catéchisme en 5 minutes de lecture par jour. On vous explique tout.

Un petit nouveau donc dans l’univers des applications, dont l’ambition est de nourrir notre foi et de nous encourager à consacrer quelques minutes par jour à la lecture du catéchisme de l’Église catholique. Une idée lumineuse qui s’inscrit bien dans l’air du temps – presque tout un chacun dispose d’un smartphone et utilise des applis – mais surtout qui pourra de la sorte aisément toucher un très large public. Car si, à l’origine, le Youcat est destiné aux jeunes, cette nouvelle application qui s’en inspire ne manquera pas de réveiller et d’actualiser la foi et les connaissances de tous les âges.

Lire la suite de l’article de Sophie Delhalle sur CathoBel.