Initiatives missionnaires : des idées…

Lors de la journée de formation du 4 octobre,
ont été présentées quatre initiatives
qui impliquent services vicariaux et/ou Unités pastorales

Pierre et Mohamed

le mercredi 10 octobre à 20h à l’église Saint-Etienne à Braine l’Alleud.

Un hymne à la tolérance, au dialogue inter-religieux, à l’humanité plurielle… Pendant une heure, dialogue entre Mgr Pierre Claverie, évêque d’Oran, et son chauffeur (musulman) Mohamed Bouchikhi.

En savoir plus sur la pièce


Envol de ballons
aux couleurs de l’année pastorale !

Le dimanche 14 octobre à La Hulpe, à l’issue de la messe paroissiale, des ballons portant le logo de l’année missionnaire, gonflés à l’hélium, repartiront avec les enfants, tandis que les adultes recevront le signet de l’année, avec la bénédiction solennelle.

Lancement de l’année Tous disciples à la Hulpe

Colloque sur l’évangélisation

Les vendredi 19 et samedi 20 octobre à Beauraing. Le colloque ouvert à tous, alliera prière, temps de formation à l’évangélisation, de témoignages et temps de convivialité.

Pour en savoir plus sur le colloque


Natasha Saint-Pier et Grégory Turpin
chantent la patronne des missions

Le samedi 27 octobre (complet !) et le dimanche 28 octobre à 15h, grand concert avec les œuvres de sainte Thérèse de Lisieux, patronne des missions.

Toutes les infos pour le concert


Et dans votre paroisse / UP, que se passe-t-il ?
Envoyez-nous vos belles idées !

Un géant de l’audace missionnaire : saint Vincent de Paul !

© AEN
Statue de saint Vincent de Paul, dans la cour de la « Rue du Bac » à Paris (église de la Chapelle miraculeuse).

En ce 27 septembre, nous fêtons ce « géant », qui peut sûrement nous inspirer dans notre année missionnaire.

Vincent de Paul (1581?-1660), après avoir été ordonné prêtre plus pour les bénéfices qu’il pourrait en retirer que par véritable vocation, est, quelques années plus tard, bouleversé par la misère qu’il rencontre dans les villes et les campagnes : misère tant spirituelle que matérielle.

Transformé et véritablement converti, il ne s’arrête plus alors : il mobilise d’innombrables personnes charitables autour de lui, fonde congrégation sur congrégation pour répondre à toutes les misères qu’il croise : les orphelins, les malades, la pauvreté de la formation des prêtres, les galériens.

Saint Vincent de Paul a été canonisé en 1737.

Au XIXème siècle, Frédéric Ozanam s’inspirera directement de son œuvre pour créer les « Conférences de saint Vincent de Paul » qui, aujourd’hui encore, aident des milliers de personnes, au nom de l’amour de Dieu pour chacun de ses enfants.

Pour en savoir plus sur ce « géant » de la charité : Wikipédia, mais aussi le Service de Documentation au Centre pastoral, où vous trouverez de bonnes biographies de saint Vincent de Paul, pour adultes et pour jeunes.