Wavre-sur-Herbe, une occasion d’aller à la rencontre …

Qui traverse Wavre durant la deuxième quinzaine d’août ne peut pas ignorer Wavre-sur-Herbe, ce jardin urbain qui installe annuellement ses quartiers devant l’église Saint-Jean-Baptiste.

Un concept dont l’animation repose sur de multiples partenaires volontaires qui bénéficient du soutien organisationnel, logistique et publicitaire de la Ville.

Ainsi, depuis plusieurs années, la paroisse St-Jean-Baptiste se veut partenaire de Wavre-sur-Herbe.

Chaque année, un mini-concert moitié en extérieur, moitié dans l’église, est proposé chacun des trois samedis, à 16h, et s’achève une vingtaine de minutes avant la messe dominicale de 17h. Une moyenne d’une soixantaine de personnes rejoint ainsi notre église à ces occasions.

Plusieurs fois, nous avons également programmé une exposition dans l’église durant les 15 jours du Jardin Urbain… simple proposition à tous ceux et celles qui veulent profiter de l’occasion.

Cette année, nous avons proposé une visite guidée de l’église, chacun des trois dimanches, à 15h. Annoncées dans le folder communal de Wavre-sur-Herbe, elles ont attiré un total d’une quarantaine de personnes : paroissiens, personnes des paroisses environnantes, mais aussi personnes curieuses de découvrir un univers qui leur est assez étranger… belle occasion de présenter ce beau patrimoine qu’est notre église et tout ce qu’elle contient, son histoire, mais aussi de faire découvrir le sens des choses et des lieux, tel un autel, un tabernacle ou un baptistère…

A chacune des visites, les participants sont repartis ravis. La suite ne nous appartient pas …
L’an prochain, sans doute reprogrammerons-nous trois mini-concerts.
Et pour le reste, à réfléchir, à imaginer …

Jean-Louis

Devenir missionnaire : attention, danger !

Un excellent article, paru sur Aleteia le 5 septembre dernier, attire notre attention sur les obstacles qui se dressent sur le chemin du chrétien missionnaire.

C’est la rentrée pour tous les missionnaires de l’Évangile. Les obstacles ne manquent pas pour nous décourager d’annoncer Jésus-Christ, à commencer par la peur de déplaire à nos contemporains. Comme une personne avertie en vaut deux, il est nécessaire de prendre conscience de ces inhibitions afin de devenir plus forts dans notre tâche d’évangélisation. 

Nous vous présentons ici ces obstacles, pour vous inviter à prendre connaissance de l’article complet :

  1. VOUS AVEZ DIT « PROSÉLYTE » ?
  2. LES DOGMES FONT-ILS FUIR NOS INTERLOCUTEURS ?
  3. LA PEUR DE NE PAS PARAÎTRE BIENVEILLANTS
  4. LES « VALEURS » SANS JÉSUS-CHRIST
  5. LE DIFFICILE PARDON
  6. LE CERCLE VICIEUX DU CONFORMISME

Illustration : Pixabay – CC0