Approfondir le thème de la mission

Le Service de Documentation du Vicariat du Brabant wallon a acquis trois nouveaux livres en lien avec l’année Tous disciples en mission.
Il s’agit de trois livres cités par Mgr Jean-Luc Hudsyn dans sa lettre pastorale publiée en août 2018.

  • Urgences pastorales – Christoph Theobald – Bayard

Christoph Theobald propose un véritable chemin d’espoir pour répondre aux nombreux défis de la situation contemporaine de la foi, et consciente des changements à vivre et à mener concrètement.
(Extrait de la page 4 de couverture)

  • Le pari chrétien – François Huguenin – Tallandier

Comment être chrétien dans notre société qui ne l’est plus ? … Cet essai vigoureux a pour ambition de proposer aux chrétiens un nouveau rapport au monde, cohérent avec la foi et conscient de l’autonomie du politique à l’égard du religieux.
(Extrait de la page 4 de couverture)

  • Bouleversante fragilité – Christian Salenson – Nouvelle Cité

L’Arche nous rappelle que nous ne pouvons pas construire de vrais dialogues si nous n’acceptons pas un dépouillement de soi, une pauvreté de cœur devant l’autre et surtout devant Celui qui a dressé la table et qui appelle les uns et les autres à prendre place à l’unique table du Royaume.
(Extrait de la page 4 de couverture)

Pour plus d’infos ou emprunter ces ouvrages,
prenez contact avec le service Documentation
010 235 263 – documentation@bwcatho.be

Un géant de l’audace missionnaire : saint Vincent de Paul !

© AEN
Statue de saint Vincent de Paul, dans la cour de la « Rue du Bac » à Paris (église de la Chapelle miraculeuse).

En ce 27 septembre, nous fêtons ce « géant », qui peut sûrement nous inspirer dans notre année missionnaire.

Vincent de Paul (1581?-1660), après avoir été ordonné prêtre plus pour les bénéfices qu’il pourrait en retirer que par véritable vocation, est, quelques années plus tard, bouleversé par la misère qu’il rencontre dans les villes et les campagnes : misère tant spirituelle que matérielle.

Transformé et véritablement converti, il ne s’arrête plus alors : il mobilise d’innombrables personnes charitables autour de lui, fonde congrégation sur congrégation pour répondre à toutes les misères qu’il croise : les orphelins, les malades, la pauvreté de la formation des prêtres, les galériens.

Saint Vincent de Paul a été canonisé en 1737.

Au XIXème siècle, Frédéric Ozanam s’inspirera directement de son œuvre pour créer les « Conférences de saint Vincent de Paul » qui, aujourd’hui encore, aident des milliers de personnes, au nom de l’amour de Dieu pour chacun de ses enfants.

Pour en savoir plus sur ce « géant » de la charité : Wikipédia, mais aussi le Service de Documentation au Centre pastoral, où vous trouverez de bonnes biographies de saint Vincent de Paul, pour adultes et pour jeunes.