Défrichons des champs nouveaux !

Chers amis,

Une année durant, notre Eglise en Brabant wallon a réfléchi sur la manière d’être « Tous disciples en mission ». L’apport de chacun a fait l’objet d’une Assemblée vicariale le 20 octobre 2019 en la collégiale de Nivelles. Quatre témoins nous y ont partagé leur façon de voir la mission des chrétiens et de l’Eglise dans le monde de ce temps.

Comme prévu et reprenant tout ce parcours, voici la lettre pastorale que je vous écris à tous pour que se poursuive en communion les uns avec les autres cette conversion pastorale et missionnaire à laquelle le Seigneur nous invite. Cette lettre s’intitule : 

« Défrichons des champs nouveaux »

Huit priorités pastorales pour une Eglise en mission

Je vous demande de la lire personnellement mais aussi ensemble : entre prêtres, diacres et animateurs pastoraux ; au sein des Conseils d’Unité pastorale et des EAP ; dans les différentes équipes responsables des Pôles en UP ; dans les services pastoraux du Vicariat ; dans les communautés, équipes et groupes divers de chrétiens en Brabant wallon. Ces priorités sont transversales et nous concernent tous.

Puis, dans un discernement au plan local, voir comment donner chair à ces différentes priorités : dans quel ordre ? quel tempo se donner ? quelle créativité avoir ? avec qui ?… Il est clair, comme je l’écris, que cela va mobiliser nos communautés pour un bon bout de temps. Mais que ce soit… sans trop traîner non plus !

Pour vous y aider, une cellule du suivi va être créée très bientôt au sein du Vicariat. Elle mettra à votre disposition des personnes-ressources pour soutenir réflexion et mise en œuvre ; elle fournira des outils de travail et fera connaître ressources et bonnes pratiques utiles à tous.

Que Celui qui est à la source de notre mission soit aussi la Source où nous puiserons ensemble inspiration, communion, persévérance et joie pour répondre avec empressement à ses appels. Merci pour votre élan missionnaire à tous !

+ Jean-Luc Hudsyn,
Évêque auxiliaire pour le Brabant wallon

Cliquez sur ce lien pour télécharger la lettre pastorale

NewPastoral : un outil d’évangélisation

 

 

Disponible en ligne,
l’outil d’évangélisation NewPastoral
séduit par la qualité
de ses contenus
et sa simplicité
de mise en œuvre.

 

Un article de Benjamin Coste, publié dans Famille chrétienne, N° 2186 du 02/12/2019

NewPastoral, une nouvelle méthode d’évangélisation imaginée outre-Atlantique par nos frères évangéliques ? Raté ! En dépit de son nom à l’accent anglo-saxon, NewPastoral a vu le jour en France en 2013. Mais il s’agit bien d’un outil missionnaire au service des paroisses. Le fruit de la réflexion et du travail d’un prêtre – polonais, cette fois ! – le Père Bogdan Brzys, à l’époque curé du Pôle missionnaire de Fontainebleau et aujourd’hui recteur de la Mission catholique polonaise de France. « Le Père Bogdan a entraîné toute notre paroisse dans un mouvement de conversion missionnaire, d’abord en y établissant les cellules paroissiales d’évangélisation puis en créant NewPastoral », raconte Élisabeth Preud’homme, qui assure la coordination du projet d’évangélisation en France (une version polonaise existe aussi).

Lire la suite « NewPastoral : un outil d’évangélisation »

Devenir disciple-missionnaire : cheminement à Court-Saint-Etienne

En janvier 2018, nous avons organisé, en UP de Court-Saint-Etienne, le parcours Alpha ; il s’est déroulé de la première semaine de janvier jusqu’au mois d’avril, avec Pâques comme apothéose.

Environ 40 participants, pour la plupart des paroissiens mais aussi des personnes en marge de l’Église, qui avaient été déçues par elle, qui cherchaient un sens en dehors d’elle.

A côté des participants, une douzaine d’animateurs, ainsi que des personnes responsables du service.

Les paroissiens ont été enthousiasmés ou ré-enthousiasmés par ces échanges sans jugement et avec accueil du ressenti et de l’opinion de chacun. Ils sont rentrés re-nourris dans leur paroisse et ont fait des messes du dimanche de vraies rencontres entre frères.

Lire la suite « Devenir disciple-missionnaire : cheminement à Court-Saint-Etienne »